Kisangani sur la voie du journalisme web

Sharing is caring!

Un clic sur www.Kis24.info suffit désormais pour suivre l’actualité ou pour comprendre la vision du monde par la population de la Tshopo (Une province située au Nord-est de la RDC) et environs. Trois jours (du mercredi 21 au vendredi 23 juin) avec des jeunes journalistes de cette province nous ont permis d’échanger sur des principes du journalisme web. Une expérience enrichissante.

Journalistes kis24.info

Dix journalistes viennent d’enrichir leur vocabulaire avec des concepts du journalisme web. Des expressions telles que « SEO (Search engine optimisation), liens hypertextuels, CM (Community manager), troll, pure-players, code embed, eye-tracking » font désormais partie de leur langage journalistique. Ernest Mukuli de MEPAD (Média pour la paix et la démocratie) et moi-même avons été sollicités pour faciliter la formation sur les fondamentaux du journalisme web.

En effet, le matin du mercredi 10 juin, je reçois un appel téléphonique. « C’est Steve Tisseron qui vous appel. Vous êtes à Butembo, au Nord-Kivu, mais moi, je suis à Kisangani (une distance de plus de 850 km, Ndlr), mais  Je vous sollicite de venir nous accompagner pour le lancement de notre entreprise médiatique en ligne, www.kis24.info, que nous voulons lancer. Comme média en ligne notre spécificité sera le journalisme d’investigation. Nous avons besoin de votre expertise ». C’est ici que je remercie l’Agence française de coopération médias (CFI), Code for Africa, Rue89 et d’autres agences et organisations pour une formation à distance de douze semaines de niveau maîtrise sur « Le journalisme web » dans le cadre du programme « Afrique Innovation, Réinventer les Médias ».

Média d’intérêts publics

Les initiateurs de kis24.info visent grand. Ils ne veulent pas rester dans le quotidien du journalisme congolais. « Couverture médiatique des allers et retours des politiciens ou des conférences de presse nous intéresse aussi. Mais nous voulons plus avoir des idées sur l’investigation journalistique », explique Steve Tisseron, un des initiateurs de ce média en ligne.

Lors des différents exposés, il fallait citer le journaliste Fabrice Arfi de Mediapart et qui est convaincu que le journalisme d’investigation, ça n’existe pas, c’est un appât. « Dès qu’on fait un travail de journaliste, c’est un travail d’enquête, d’investigation », précise-t-il. Cette explication oriente kis24.info sur la voie de « journalisme d’intérêts publics ou de solutions ». Il consiste à mettre en œuvre une approche journalistique qui apporte des solutions à des problèmes de la société. Cette nouvelle entreprise dans le monde médiatique congolais se veut un lieu d’expression des valeurs démocratiques et citoyennes.

En clair, c’est une forme de journalisme explicatif susceptible d’accomplir un rôle de vigie, en mettant en exergue des réponses effectives afin de stimuler des réformes ou changements. Toutefois, cette forme de journalisme fait appelle à une démarche d’information critique marquée par l’investigation. Dans cette logique, certaines informations seront publiées sous formes des feuilletons, avec un angle pour chaque épisode.

Cette entreprise médiatique naît pendant que le gouvernement congolais vient de signer un arrêter demandant aux sites qui publient des textes relevant de l’information de se conformer à l’article 57 la loi 96-22 du 22 juin 1996 fixant les modalités de l’exercice de la liberté de la presse en République Démocratique du Congo.

Le chemin à parcourir est encore long

Tout voyage commence par un pas. C’est ce que vient de faire kis24.info. La pérennité et la viabilité de la presse en ligne, surtout dans un contexte du tout numérique où l’information est généralement accessible gratuitement au public, constitue des inquiétudes de certains qui ne se sont pas encore engagé sur la voie des médias web. Ainsi des séances sur la définition préalable d’une stratégie globale à court et moyen terme, voire à long terme, sont encore nécessaire voire impérieuses pour ce média. Il s’agit de leur parler de stratégie éditoriale et managériale d’un média en ligne. Le premier pas est là.

Sharing is caring!

6 commentaires sur “Kisangani sur la voie du journalisme web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *